You are currently viewing Les garanties d’un crédit

Les garanties d’un crédit

  • Post category:Immobilier
  • Temps de lecture :3 min de lecture

En plus d’une assurance, les banques demandent également à prendre une garantie sur le montant qu’elle vous prête. Cette garantie protège la banque en cas de défaut de paiement de votre part et qui n’est pas couvert par l’assurance emprunteur.
Il existe principalement 2 types de garanties dont voici les spécificités de chacune.

La caution bancaire

C’est un organisme de cautionnement qui se porte garant du remboursement de votre crédit en cas de défaillance. Le principe est le suivant, le garant rembourse vos mensualités de crédit auprès de la banque et se retournera ensuite vers vous pour trouver une solution à l’amiable (ex : échelonnement de votre dette). Si aucune solution n’est trouvée, elle peut entamer une procédure de recouvrement judiciaire contre vous.
La demande de ce type de garantie se fait uniquement par votre banque qui s’adresse directement à la société de cautionnement pour savoir si votre dossier est éligible. En effet, chaque banque travaille avec sa propre société de cautionnement. Pour obtenir un avis favorable, il faut le plus souvent mettre un apport personnel conséquent (au moins 10% du montant emprunté).

Le paiement de la caution s’effectue sous la forme de cotisation mensuelle pendant toute la durée de votre crédit.
Si vous n’avez eu aucun défaut de paiement, certaines sociétés, comme le Crédit Logement, vous restituent une partie de vos cotisations lorsque vous terminerez de rembourser votre prêt.

Si un membre de votre famille possède de solides garanties, elle peut très bien se porter garant du remboursement de votre crédit, c’est ce qu’on appelle la caution solidaire. Cela vous coûtera beaucoup moins cher que de passer par un organisme mais il faudra négocier avec votre banque.

L’hypothèque

En cas de refus de l’organisme de caution à garantir votre prêt, la banque exigera que vous preniez une hypothèque.
L’hypothèque donne le droit à la banque de saisir votre bien et de le vendre aux enchères afin de récupérer la somme qu’elle vous a prêté.

L’hypothèque nécessite une signature devant le notaire et une inscription au bureau de conservation des hypothèques, c’est pourquoi elle est plus coûteuse qu’une caution bancaire.

La durée de vie d’une hypothèque est égale à la durée du prêt + 2 ans.
De ce fait, si vous vendez votre bien avant d’avoir terminé de rembourser votre crédit, il faudra payer des frais de mainlevée d’hypothèque.
Si vous allez au bout de votre crédit, il n’est pas nécessaire de lever l’hypothèque et vous pouvez la laisser disparaître d’elle-même (2 ans après la dernière mensualité de votre crédit).