You are currently viewing Le meilleur moyen pour un particulier de faire fructifier son argent en bourse

Le meilleur moyen pour un particulier de faire fructifier son argent en bourse

  • Post category:Bourse
  • Temps de lecture :12 min de lecture

10%, 15%, 20%, tels sont les rendements annuels moyens qu’un particulier aurait pu obtenir durant ces 10 dernières années (2011-2021) en investissant de manière passive sur quelques ETF.
Les ETF (Exchange Traded Funds) aussi appelés fonds indiciel ou trackers, ont été lancés en 1993 et ils commencent à séduire de plus en plus de particuliers qui s’intéressent à la bourse.
Rassurez-vous, pas besoin d’être un professionnel de l’investissement pour investir sur ces produits.
Si vous recherchez à diversifier vos investissements, en plus de l’immobilier, ou si vous souhaitez simplement faire fructifier votre épargne sur les marchés financiers plutôt que de le laisser dormir sur un compte bancaire, les ETF représentent une excellente alternative. En voici les raisons principales.

Le meilleur produit pour diversifier ses placements

La diversification est une règle d’or en investissement. Et à ce sujet, les fonds indiciels remplissent parfaitement ce rôle.

Un ETF est un panier d’actifs (actions par exemple) qui a pour objectif d’imiter la performance d’un indice boursier. Acheter un ETF revient donc à posséder plusieurs parts d’actions en une seule transaction. 

L’ETF QQQ par exemple, a pour indice de référence le Nasdaq qui regroupe les 100 plus grandes entreprises de la Tech américaine (GAFA, Tesla, Microsoft…). En achetant cet ETF à 358,77$ (valeur au 08/07/21), vous êtes exposé sur 100 actions d’un coup. Pour info, acheter l’action individuelle de chacune de ces sociétés vous aurait coûté plus de 30.000$ (valeur cumulée des 100 actions composant le Nasdaq au 08/07/2021).

Il existe un large choix d’ETF vous permettant de diversifier vos placements par :
– classe d’actif : actions, obligations, matières premières, immobilier… ;
– zone géographique : Asie, Europe, Chine, Inde, Brésil…  ;
– secteur : finance, technologie, santé, énergie, service industriel… ;
– taille d’entreprise : large, moyenne, petite, micro capitalisation ;
– niche : aérospatial, biotechnologie, cannabis, FinTech…
et bien plus encore.

Un seul ETF peut aussi vous offrir une exposition sur plusieurs secteurs et zones géographiques en même temps. Par exemple, pour une diversification internationale, vous pouvez acheter l’ETF VWO à 52$ (valeur au 08/07/21) qui comprend plus de 4.200 entreprises réparties dans plus de 30 pays différents. Ce n’est vraiment pas cher payé pour une telle diversification. 

Pour un particulier qui souhaite investir avec un petit capital, les ETF représentent donc un excellent moyen pour se diversifier.

Une gestion passive qui rapporte plus

Un ETF est continuellement lié à son indice de référence. Cela signifie que lorsqu’une nouvelle entreprise intègre l’indice en question, l’achat des actions de cette société se fait automatiquement. De même que lorsqu’une entreprise quitte l’indice, ses actions sont vendues systématiquement. C’est ce qu’on appelle la gestion passive.
C’est pourquoi en investissant sur les ETF, vous obtiendrez toujours un rendement égal à son indice de référence, jamais un rendement supérieur.
Cette gestion passive s’oppose totalement à celle des fonds traditionnels qui sont gérés de manière active (OPCVM et FCP). L’objectif de ces fonds actifs étant de sur-performer leur indice de référence, pour cela, des professionnels hautement qualifiés passent leur temps à analyser les marchés afin de trouver les futurs actions prometteuses (stock-picking).
Un travail d’expert qui n’est pas toujours rentable pour l’épargnant.
Puisque seulement 10% de ces fonds actifs ont une performance supérieure à leur indice de référence, sur une période de 10 ans, en France (selon des études réalisées par SPIVA et Morningstar).
Cela signifie qu’en investissant à long terme dans un fonds indiciel, un particulier novice a 90% de chance de battre ces professionnels.
Voyez par vous même, de janvier 2010 à décembre 2020, l’ETF SPY, l’un des plus célèbre, a eu un rendement annuel moyen de 11,50%. Connaissez-vous un produit d’épargne ayant obtenu un tel rendement ?

En investissant périodiquement dans un fonds indiciel, les investisseurs ignorants peuvent en fait sur-performer la plupart des professionnels de l’investissement.

Warren Buffett

Des frais 10 fois moins chers qu’un fonds traditionnel

Maintenant que vous savez qu’un ETF est géré de manière passive, vous comprenez pourquoi leurs frais de gestion sont vraiment ridicules. Les moins chers du marché peuvent vous facturer des frais annuels autour de 0,15%.
Un ratio bien loin de ceux facturés par les fonds traditionnels actifs qui s’élèvent à plus de 2% en moyenne l’année.
Payer 10 fois plus cher des gestionnaires qui ont toutes les difficultés à faire mieux qu’un simple ETF à long terme, quel gâchis.
D’autant plus que cette différence de prix aura un impact énorme sur le rendement de votre placement comme le montre l’exemple suivant :

2 amis d’enfance, Manu et Here ont commencé à investir 1.000.000 FCP à l’âge de 30 ans. Ils ont chacun choisi un placement différent mais tous deux ont eu la chance d’obtenir un rendement annuel de 7%. A 65 ans, ils se retrouvent et comparent le solde de leur compte. Après analyse, ils se rendent compte qu’ils ont tous les 2 payés des frais annuels différents, 0,25% pour Manu et 2,50% pour Here.
Voici le solde de leur compte à 65 ans :
– Manu : 9.837.300 FCP ;
– Here : 4.667.348 FCP.
Le capital investi est identique (1.000.000 FCP), le rendement est le même (7% par an), mais Manu a récolté le double de son ami Here.
Si Manu retire son capital à 65 ans, Manu devra patienter jusqu’à 82 ans (17 années après) pour espérer retirer la même somme d’argent.

1% par-ci, 1% par-là, cela semble peu mais cumulés au fil des années, ces frais font toute la différence.

L’ignorance vous amène à donner votre fortune à quelqu’un qui n’a rien fait pour la mériter.

Tony Robbins

Un investissement accessible à tous les budgets

Les fonds indiciels sont des produits cotés en bourse de manière continue, c’est-à-dire qu’ils peuvent être achetés et vendus à tout moment. Ce qui n’est pas le cas des SCPI ou autres produits OPCVM. Cela vous donne l’avantage d’être réactif en cas de crise ou de soucis financiers car vous pouvez vendre vos positions et retirer votre capital rapidement (même si ce n’est pas le but d’un investissement à long terme). De même que vous pouvez suivre l’évolution de votre portefeuille à tout moment.
De plus, leur prix reste abordable, ouvrant les portes de l’investissement aux “petits” épargnants qui souhaitent commencer à faire fructifier leur argent le plus tôt possible.

Quelques exemples d’ETF (tous les prix sont indiqués à la date du 08/07/21) :
– SPY, l’un des ETF les plus chers, est coté à 430,92$ et vous permet d’être investi sur les 500 plus grandes entreprises des Etats-Unis.
– Pour vous diversifier avec de l’or dans votre portefeuille, vous pouvez acheter l’ETF IAU à seulement 34$.
– Pour investir dans des entreprises impliquées dans la technologie blockchain, il y a l’ETF BLOK coté à 45,26$.
– MJ à 19,24$, composé d’une trentaine d’entreprises impliquées dans le commerce légal de la culture, de la commercialisation et de la vente de produits à base de cannabis à usage médical et récréatif.
– TAN à 86,98$ pour avoir une exposition ciblée sur l’énergie solaire.
Vous voyez qu’il existe une grande variété d’ETF et qu’ils sont accessibles pour tous les budgets.

En Polynésie, le moyen le plus simple pour investir en bourse c’est d’ouvrir un compte titre ordinaire via un broker en ligne (courtier). C’est assez rapide, 2 à 3 jours. Dès la validation de votre compte par le courtier, et après avoir effectué votre 1er dépôt, vous pouvez commencer à acheter des ETF.
Concernant le broker, vous pouvez en choisir un sur le site web brookerchooser.
Perso je suis sur Interactive Brokers qui est à mon avis, le meilleur courtier en ligne. Il propose un large choix d’actifs financiers et les frais de commission sont vraiment faibles (1$ par transaction). De plus, Interactive Brokers est utilisé par les plus grandes banques et hedge funds du monde entier, une belle preuve de fiabilité en ce qui concerne la sécurité de votre capital.

Pour conclure

Maintenant que vous connaissez toutes les raisons qui montrent que les ETF représentent le meilleur moyen pour un particulier novice d’investir en bourse sans se prendre la tête, et avant que vous ne commenciez à investir un seul franc sur les marchés financiers, j’aimerai attirer votre attention sur quelques points essentiels :

  • Investissez seulement l’argent dont vous n’avez pas besoin.
  • Visez le long terme, 10 ans, 20 ans, 30 ans et soyez prêt à encaisser des baisses de 20% à 50% comme c’était le cas pendant la crise des subprimes en 2008. En bourse, le temps est votre meilleur allié. L’ETF UST a eu un rendement annuel moyen de 11% ces 15 dernières années (janvier 2006 à juin 2021), mais entre temps, il a chuté de 50% de 2006 à 2009 et a subi plusieurs baisses de plus de 20% (février 2011 à août 2011, août 2015 à février 2016, octobre 2018 à décembre 2018, février 2020 à mars 2020).
  • Commencez petit et investissez progressivement, par paliers, une fois par mois, par trimestre, par semestre ou par an. Cela vous permettra de vous familiariser avec les marchés financiers et de minimiser le risque en cas de crash boursier.
  • Ayez toujours une stratégie avant de vous lancer. Cette stratégie devra coller à votre goût du risque et dépendra de votre âge, de vos objectifs et de votre capital investi.

Si vous êtes prêt à créer votre compte chez Interactive Brokers, vous pouvez utiliser mon lien de parrainage ici.